Giguère Roland

4 mai 1929 – 17 août 2003

Homme de plusieurs disciplines, il était peintre, graveur, poète, écrivain et éditeur. De 1970 à 1975, il est vice-président de l’Association des graveurs du Québec et anime un atelier de recherche graphique à l’Université Laval. Il a reçu les distinctions suivantes : le prix France-Canada, le prix de poésie des Concours littéraires du Québec et le grand prix littéraire de la Ville de Montréal. En 1974, il provoque un scandale par son refus du prix du Gouverneur général pour La main au feu. En 1982, il obtient le prix Paul-Émile Borduas pour l’ensemble de son oeuvre plastique, suivi de la médaille de l’Académie des lettres du Québec en 1995 et du prix Athanase-David en 1999. Il est né le 4 mai 1929 et décédé le 17 août 2003 à Montréal.

Retour