Mc Garrigle Kate

6 févr. 1946 – 18 janv. 2010

Chanteuse et auteure-compositeure. Précédée de ses sœurs Jane et Anna, elle naît d’un père anglophone et d’une mère francophone. Après une enfance à Saint-Sauveur-des-Monts, elle fait ses études secondaires à Montréal, dans une école tenue par des religieuses. Les sœurs Mc Garrigle y apprennent le piano. Les séances de chant en famille, qui mêlent les folklores québécois au répertoire moderne anglo-américain, les prédisposent au renouveau folk qui marque alors l’Amérique. Elles jouent aussi de la guitare, du banjo et de l’accordéon. Poursuivant ses études à l’Université Mc Gill, Kate y obtient un baccalauréat en sciences en 1969. Elle épouse en 1971 Loudon Wainwright III, chanteur et parolier. De cette union, qui dure 5 ans, naissent Rufus et Martha. Des chansons composées par Kate et Anna ayant attiré l’attention d’artistes établis, celles-ci sont conviées à enregistrer un disque. Un premier album éponyme, d’une discographie qui en comprendra 10, est produit en 1975, et la critique se montre plus que favorable. Pendant les années 1980, elles écrivent également de la musique pour le cinéma et la télévision. Ayant fait leurs débuts sur scène le 25 juillet 1976 au Victoria Palace de Londres, elles donnent ou participent à des concerts, surtout au Canada, en Europe, en Extrême-Orient et en Australie. L’ultime apparition publique de Kate a lieu le 9 décembre 2009 au royal Albert Hall de Londres. Décorées de l’Ordre du Canada, les sœurs reçoivent le Prix du Gouverneur général pour les arts de la scène en 2004, celui de l’ASCAP en 2005 et de la SOCAN en 2006. Durant plus de 40 ans, Kate et Anna ont formé l’un des duos les plus marquants de la musique folk. Grandement ouvertes à la culture des francophones, chantant en français comme en anglais, elles font partie de l’identité québécoise. Nées à Montréal le 6 février 1946, Kate y est décédée le 18 janvier 2010.

Retour