Notre histoire

MEMORIA, une entreprise québécoise,
ancrée dans la communauté qui l’a vue naître,
il y a plus de 80 ans.

MEMORIA, d’hier à demain

3 générations de femmesMEMORIA, c’est l’héritage d’Alfred Dallaire, une entreprise familiale de 4e génération, maintenant dirigée par Jocelyne Dallaire Légaré, petite-fille des fondateurs, Alfred et Aline Dallaire. C’est pourquoi le nom Dallaire fait toujours partie de notre logo, et vous pouvez le voir sur les façades de nos 11 Complexes MEMORIA, car il évoque nos racines et dit notre réalité d’aujourd’hui.

Alfred et Aline Dallaire, les bâtisseurs

Alfred et Aline DallaireTout a commencé par un geste d’une stupéfiante solidarité humaine. À Montréal, dans les années 30, une jeune Ukrainienne meurt dans une extrême pauvreté. Aucun entrepreneur de pompes funèbres n’accepte de l’exposer. Alfred Dallaire – chauffeur de taxi et barbier à ses heures – transforme son salon de barbier en salon funéraire. C’est le début de notre histoire.

Naturellement, l’audace d’Alfred n’aurait pas fait long feu sans le dévouement, l’intelligence pratique et la perspicacité de sa femme Aline. En effet, c’est elle qui, entre deux coups de fil, s’occupe de tout : de la comptabilité aux décorations florales.

Paul-Émile Légaré, le visionnaire

Paul-Émile Légaré et Thérèse DallaireEn 1952, Paul-Émile Légaré épouse Thérèse Dallaire, la fille d’Alfred et d’Aline. Le jeune couple prend la relève et, en 40 ans, crée un vaste réseau de salons funéraires. Avec son instinct d’entrepreneur, Paul-Émile Légaré aura vite fait de se tailler une réputation de visionnaire : introduction du concept de préarrangements en 1967, aménagement du premier complexe funéraire doté de columbariums, salons et salles de réception, en 1979. Le tout, avec le soutien d’Alfred, d’Aline et de son épouse, qui le conseillent et l’aident constamment.

Alfred Dallaire s’éteint en 1973. En hommage à son œuvre de précurseur et de guide, Paul-Émile lui dédie le premier complexe de Laval, inauguré en 1979.

Jocelyne Dallaire Légaré
& sa fille Julia Duchastel

Jocelyne Dallaire-Légaré et sa fille JuliaAujourd’hui, trois générations plus tard, c’est Jocelyne Dallaire Légaré, la petite-fille des fondateurs, qui dirige MEMORIA. Et c’est à elle que nous devons l’idéation de lieux au design réinventé, comme le Complexe Saint-Laurent, inauguré en 1999. C’est toujours elle qui se fait promotrice d’une assistance psychologique gratuite, qui crée des cercles d’art et introduit l’art dans les salons, et qui propose le concept novateur de halte-garderie.

Elle multiplie inlassablement idées et gestes, dans le but d’offrir des services renouvelés. Son énergie créative s’appuie sur la complicité naturelle de sa fille Julia et sur le dynamisme d’une équipe polyvalente d’artisans, d’artistes, de conseillers dévoués et de professionnels de l’âme qui continuent de servir les familles. Et ce, avec le même respect de toutes les communautés et la même compassion des premiers jours.

Alfred Dallaire MEMORIA, c’est aujourd’hui 11 complexes lumineux dans leur sereine modernité, et toujours solidement enracinés dans les fondements de la tradition.

Cet hommage vibrant au fondateur de l'entreprise a conclu la soirée haute en couleurs créée sur mesure par Moment Factory pour la célébration des 80 ans d'histoire d'Alfred Dallaire MEMORIA, le 13 novembre 2013.