Retour aux avis de décès

M. Dmytro (Dominique) Jurtschyschyn

1935 - 2020

Dmytro Dmytro Jurtschyschyn



Le 2 mars est décédé Dmytro (Dominique) Jurtschyschyn, à son domicile de la rue de l’Esplanade, à Montréal. Il avait eu 84 ans le 5 décembre.

Fils de feu Wasyl (Basile) Jurtschyschyn et de feu Kateryn Dubrowna, il a pleuré le départ de son épouse depuis 61 ans, Sylvette Durand, décédée en juillet 2019.

Il laisse dans le deuil son fils unique Pierre (Jury) Jurtschyschyn et son épouse Jocelyne Deschênes, et ses petits enfants Charles-Olivier (sa fiancée Sophie Duhaime, leurs enfants Cédric, Léa et Maélie), Anne Laure et Èvelyne. Il laisse aussi sa sœur Irène (feu Yves Fortier), et ses enfants feu Michel et Anita.

Il a quitté son village natal de Spas, oblast (province) d’Ivano-Frankivsk, en Ukraine, peu après le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale. Les pérégrinations familiales l’ont mené en Allemagne, près de Halberstadt, puis quelques années plus tard, dans camp de réfugiés près de Hanovre, avant de partir pour la Gironde, en France, où Kateryn avait une sœur, Thérèse (ou Paracka). Il y resta quelques années de plus, le temps d’amorcer ses études avant de mettre le cap sur le Canada où il débarqua au Pier 21 de Halifax, le 1er janvier 1955. Avec sa mère et sa sœur, il allait rejoindre à Montréal son père, arrivé deux ans auparavant.

Ses premières années au Canada furent consacrées à de petits métiers (chauffeur de taxi, pressier, etc.) tandis qu’il rencontrait Sylvette Durand lors d’un «double date» populaire à l’époque.

Professionnellement, il s’est finalement consacré à la vente. De peinture d’abord chez Circle Paint and Wallpaper, sur la rue Queen-Mary, puis dans quelques autres domaines (tapisserie, lunettes, fleurs) avant d’obtenir enfin son équivalence de diplôme d’études secondaires afin de devenir agent d’immeubles. Il pratiqua ce métier jusqu’à la fin de sa carrière, chez Century 21, chez Royal Lepage, puis enfin avec les Immeubles Kava.

Polyglotte parlant au moins six langues, il a passé ses dernières décennies à s’adonner à la philatélie, à voyager en Europe et en Amérique en véhicule récréatif.

Il laisse sa belle-famille : feu Yolande (feu Gilles Tanguay), Marie-Marthe (feu Fernando Charron), feue Nicole (feu André Houle), Jacques-André (Pierrette Rondeau) et Alain (Manon Laferrière), ainsi que leurs enfants (Monique, Jocelyne, Carole et François, Éric et Barbara, David, Isabelle et Nathalie, Pascal, Nancy, Jocelyn et Simon) et petits-enfants.

Une pensée aussi pour la famille en France : Michèle Moreau, petite-fille de Thérèse, son mari Christian Binoche et leur fils, Jean-Alexandre. Et pour la famille en Angleterre : feu son cousin Michael, sa fille Zoryana et sa maman.


Offrez vos condoléances

Partager  

Retour aux avis de décès