Avis de décès

Avant de vous déplacer en succursale, veuillez consulter cet important avis

En savoir plus
Jean-François Corbett

M. Jean-François Corbett
4 juin 1976 - 11 novembre 2021

La famille accueillera parents et amis au :

3254 BELLECHASSE, MONTREAL

Le dimanche 5 décembre 2021 de 13h à 17h

Publié le à 15:30

C’est avec une profonde tristesse que nous vous annonçons la mort tragique de Jean-François survenue à Montréal le 11 novembre 2021.

Il laisse dans le deuil ses enfants adorés Ludovic et Marilou au Danemark, ainsi que leur mère Liv Berner; ses parents Dre Michèle Moreau et M. Kevin Corbett; sa sœur Isabelle (Frédéric Châtillon) qu’il aimait tant et leurs enfants Lévi, Sydney, Odil, Colin et Nellie Châtillon; de nombreux autres parents, amis et collègues au Québec, dont ses grands amis depuis l’adolescence, Yannick Millette et Julie Savoie; à Toronto, dont Mark Ruschin; au Danemark, dont Peter Madsen, Morten Lindbergh Tønning et tous les membres de la coopérative d’habitation où Jean-François demeurait; ainsi que Lars Landberg, Marie Degnbul, Jim Bleeg, Anja Mølgaard Vad et les artistes du Christmas Cabaret, dont Jean-Thomas Meyer; en Angleterre, Rich Whiting, et bien d’autres au Japon et à travers le monde.

Jeune enfant, Jean-François se démarquait par sa très grande intelligence, sa facilité à apprendre, à découvrir, à solutionner, à inventer. Après l’obtention d’une maîtrise en physique médicale à l’Université McGill, Jean-François travailla en recherche sur le traitement du cancer de la prostate par radiothérapie au Princess Margaret Hospital à Toronto. Conscient de l’impact des énergies fossiles sur le climat, il entreprit, au tournant de l’an 2000, une formation en physique au Danemark sur l’énergie éolienne. Il obtint en 2006 un doctorat au Neils Bohr Institute, Faculty of Science, University of Copenhagen pour se thèse « A Fast Computer Model for Mean Wind Flow over Hills » et il travailla par la suite en informatique pour le développement de l’énergie éolienne au Danemark, entre autres au sein de la DONG (Danish Oil and Natural Gaz) devenue Ørsted en 2017, la compagnie produisant l’énergie la plus écologique dans le monde.

Malgré toute son intelligence, Jean-François était un être simple, bienfaisant, généreux, charismatique, aimant la fête, et ce depuis sa tendre enfance. En témoignent les nombreux écrits de par le monde parvenus à sa sœur à la suite de son décès. En plus du français, de l’anglais et du danois, il parlait allemand et se débrouillait très bien en japonais. Jean-François était un mélomane et un multi-instrumentiste; il jouait du violon, du piano, de la guitare, de l’accordéon et de l’harmonica, ce qui rendait nos réunions de famille pleines de joie.

La famille proche vous accueillera pour exprimer votre peine avec elle au complexe Alfred Dallaire Memoria, situé au 3254, rue de Bellechasse, Montréal, le dimanche 5 décembre de 13 h à 17 h.

Dons suggérés :
équiterre

Partager :