Retour aux avis de décès

Dr Maurice Ruffier Dufresne

1919 - 2020

Maurice Maurice Dufresne R.



Par un bel après-midi ensoleillé de printemps, le 2 mai 2020, le docteur Maurice Dufresne est décédé à Montréal. 

Fils cadet du Dr Eugène Dufresne et de Berthe Lemieux, il était aussi le petit-fils du juge François-Xavier Lemieux (1851-1933), bâtonnier du Québec, et l’un des avocats de la défense de Louis Riel. 

Né à Montréal, il a fait ses études au Collège Mont-Saint-Louis et à l’Université McGill (B.A. 1939 et médecine 1950). Pendant la Seconde Guerre mondiale, il s’est engagé volontaire dans l’armée à l’été 1939 dans le Régiment des Fusiliers Mont-Royal. Il a servi en Angleterre et fut démobilisé en 1945 avec le grade de Capitaine. Il a reçu la médaille de l’Assemblée Nationale du Québec en hommage aux Anciens Combattants. 

Il a épousé Françoise Michaud (1923-2008) en 1944 et laisse une longue descendance : ses enfants Hélène, Angèle, Étienne, Charles, Julie, Ambroise et Eugène, treize petits-enfants, neuf arrière-petits-enfants et trois arrière-arrière-petits-enfants. 

Il a fait des recherches en hématologie à l’hôpital Royal Victoria avec les docteurs Louis Lowenstein et Nannie de Leeuw et exercé une médecine familiale. Il a été rédacteur en chef de la version française du Canadian Medical Journal de 1957 à 1960. De 1960 à 1982, il a été directeur médical adjoint de l’importante entreprise Ayerst, Mc Kenna et Harrison. Il a fondé l’un des plus réputés bureaux de traduction spécialisée au Canada, Les Traducteurs Médicaux. Il a été président de la région de Montréal du Rassemblement pour l’Indépendance Nationale (RIN), puis membre très actif du Parti Québécois. Ardent indépendantiste, il a œuvré auprès de Marcel Chaput, André d’Allemagne, Pierre Bourgault et René Lévesque, à l’avènement du pays du Québec. 

Dans un avenir que nous ne souhaitons pas trop éloigné, la famille recevra parents et amis lors d’une cérémonie pour célébrer sa mémoire.


Offrez vos condoléances

Partager  

Retour aux avis de décès