Retour aux avis de décès

M. Frank W. Remiggi

1951 - 2018

Frank W. Frank W. Remiggi

La famille accueillera parents et amis au :
1120 JEAN-TALON EST, MONTREAL
Le vendredi 7 septembre 2018 de 14h à 17h et de 19h à 22h

Une cérémonie commémorative aura lieu :
Le samedi 8 septembre 2018 à 10h



À Montréal, le 3 septembre 2018, des suites d’une longue maladie, est décédé Frank William Remiggi, professeur retraité de l’UQAM.  Après des études de premier cycle en anthropologie et géographie à l’Université McGill, il s’est inscrit à la Memorial University of Newfoundland où il a complété une maîtrise en géographie historique. Il est retourné par la suite à McGill pour son doctorat en géographie. Après une première série de charges d’enseignement au Centre d’études canadiennes-françaises de l’Université McGill, il est embauché en 1978 par le Département de géographie de l’UQAM, où il a fait carrière jusqu’à sa retraite en 2012.

En tant qu’enseignant, le professeur Remiggi était réputé pour sa rigueur exemplaire et ses exigences élevées, et ce, autant dans les séminaires d’études avancées que dans les cours d’introduction au premier cycle, dont plusieurs donnés en amphithéâtre à plus de cent étudiants. Il importe d’ajouter que le professeur Remiggi adorait enseigner et valorisait ses contacts avec les étudiantes et étudiants.

Sur le plan de la recherche, M. Remiggi était moins intéressé à la quantité de ses publications qu’à l’envergure de ses projets, de même qu’il était acquis aux bienfaits de la recherche interdisciplinaire. C’est ainsi qu’il a collaboré pendant plus d’une douzaine d’années avec des chercheurs en sciences religieuses à « L’Atlas historique des pratiques religieuses : le Sud-Ouest du Québec au XIXe siècle ». Avec des collègues en études gaies et lesbiennes, il a par ailleurs codirigé l’incontournable collectif  « Sortir de l’ombre : histoires des communautés lesbienne et gaie de Montréal ». Il a œuvré par la suite aux travaux du Groupe de recherche interdisciplinaire sur le Montréal enthnoreligieux (GRIMER), ainsi que ceux de la Chaire de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC).

M. Remiggi était convaincu, finalement, que la géographie est une discipline apte à contribuer au développement de la société, d’où sa participation de longue date à l’ancienne Association professionnelle des géographes du Québec (APGQ), notamment à titre de conseiller scientifique, de trésorier et de président de 1987 à 2012.

Fils de feu Jack Remiggi et de feu Albina Beauchamp, Frank Remiggi est né à Montréal en 1951. Il laisse dans le deuil ses sœurs Maria, Reina-Ann (Yvon Monette) et Gina (Bob Sobol), ainsi que ses nièces et neveux, plusieurs amis, et une large parenté éparpillée au Québec, à Terre-Neuve, en Ontario, en Alberta, en Colombie-Britannique, aux États-Unis et au Royaume-Uni.

Dons suggérés :
Fondation de l'UQAM (Lien externe)
Maison du père (Lien externe)


Offrez vos condoléances

Partager  

Retour aux avis de décès