Campbell Douglas

11 juin 1922 – 6 oct. 2009

Acteur de genre, il est considéré comme l’un des pionniers du théâtre canadien d’expression anglaise, ayant œuvré inlassablement à son développement. Fils d’un inspecteur de la poste et d’une comédienne amateure, il travaille au théâtre Old Vic de Londres après avoir quitté l’école. Une production de King John dirigée par sir William Tyrone Guthrie, son futur mentor, l’incite à devenir acteur. Il vient au Canada en 1953 et se joint aussitôt au festival Shakespeare de Stratford, alors à ses débuts. On retiendra sa longue association avec cette célèbre institution. En 48 ans, il y joue une cinquantaine de rôles, dont Falstaff, et collabore à plus de 25 productions comme metteur en scène et chorégraphe, entre autres. Son intérêt englobant les répertoires classique et moderne, il se produit également à Minneapolis aux côtés de Guthrie, à Los Angeles, en Grande-Bretagne, à Broadway et, en 2000, au Centaur Theatre. Acteur infatigable, il est aussi directeur artistique de la troupe The Canadian Players qu’il cofonde en 1954 pour garder les acteurs de Stratford occupés en morte-saison. En 2002, il prend la direction artistique du Piggery Theatre, à North Hatley au Québec. Parallèlement, il mène une carrière au petit écran, notamment dans The Great Detective (CBC, 1979). Il est fait membre de l’Ordre du Canada en 1997 et, en 2003, reçoit le Prix du Gouverneur général pour les arts d’interprétation. Son jeu était marqué d’une joie franche et d’une attention accordée au détail, particulièrement dans les situations comiques où il excellait. Né à Glasgow, Écosse, le 11 juin 1922, il est décédé à Montréal le 6 octobre 2009.

Retour