Dupont Antonin

2 mars 1932 – 2 déc. 2010

Historien, titulaire d’un doctorat en histoire de l’Université McGill, il s’intéresse tout particulièrement au Québec sous Louis-Alexandre Taschereau, premier ministre de 1920 à 1936. Faisant carrière dans l’enseignement, il devient responsable du volet histoire à la défunte Commission des écoles catholiques de Montréal. Il est également réviseur. Sciences historique et linguistique allant de pair, il sait très bien que les meilleurs historiens ont été d’excellents écrivains. Préoccupé par la didactique de l’histoire, il rédige des articles sur le sujet. Il publie aussi des ouvrages à caractère historique et terminologique, dont Les relation entre l’Église et l’État sous Louis-Alexandre Taschereau (1973, repris en 1997 sous le titre Taschereau), période de l’histoire québécoise ayant fait l’objet de peu d’études au moment de la parution de cette monographie. Par ailleurs, on lui doit un Dictionnaire pratique des difficultés linguistiques du monde municipal (1988), outil témoignant de la passion de l’auteur pour la langue française, verbale et écrite, et fruit des observations et recherches qui ont accompagné son engagement politique. Du fait, conseiller municipal à Montréal-Nord de 1982 à 2001, il marque ce mandat de sa participation active à de nombreux comités. Né à Ripon le 2 mars 1932, il est décédé à Montréal le 2 décembre 2010.

Retour