Barqueiro Armando

13 nov. 1929 – 5 août 2005

Fils d’ouvrier, il grandit à Alcobaça, au Portugal. Employé des postes, de jour, il étudie la comptabilité, le soir, à l’Institut commercial de Lisbonne. Son cours terminé, il travaille comme comptable. À cette époque, il est dirigeant des jeunesses portugaises. Il émigre à Montréal en 1965. Il y exerce divers métiers, comme bien des immigrants. D’abord jardinier, il se retrouve serveur de table au club privé Saint James, avant d’y devenir maître d’hôtel. Son inclination pour le commerce se concrétise quand, avec un associé, il fonde la maison de meubles Lar Português. Puis, il crée l’agence de voyage Lisboa. Très tôt, il s’intéresse à la culture communautaire. Il s’implique activement dans l’Association portugaise du Canada, et tout particulièrement dans le journal A Voz de Portugal dont il est le directeur durant 40 ans. A Voz de Portugal, le plus ancien journal d’expression portugaise au Canada, voit le jour le 25 avril 1961. À l’arrivée d’Armando Barqueiro à la direction, en 1965, des modifications organisationnelles y sont apportées. La fréquence de parution passe de bimensuelle à hebdomadaire et le nombre de pages est augmenté. De nouveaux collaborateurs se joignent au journal afin d’accroître son potentiel informatif et satisfaire aux demandes des différents courants de l’opinion publique. Selon le timonier d’A Voz de Portugal, que l’on tient pour conciliant et respectueux, tous les bons objectifs sont atteints par le travail, la persévérance, et les principes. Dans les années 1990, le gouvernement portugais reconnaît son engagement envers sa communauté en lui conférant le grade de commandeur. Une émission de télévision lui est consacrée, à titre d’hommage, peu de temps avant sa mort. Né à Porto de Mos, au Portugal, le 13 novembre 1929, Armando Pacheco Barqueiro est décédé à Montréal le 5 août 2005.

 

Retour