Avis de décès

COVID-19 : des services complets et adaptés en ces temps de pandémie

En savoir plus
Louis-Pierre Bougie

M. Louis-Pierre Bougie
1946 - 2021

La famille accueillera parents et amis au :

Les funérailles auront lieu :

Le lundi 16 août 2021 à 13h15

C’est avec le cœur en miettes que nous annonçons le décès de l’artiste Louis-Pierre Bougie survenu à Montréal le 10 janvier 2021. Bougie s’est éteint discrètement en plein couvre-feu à l’âge de 74 ans.

Aussi loin que remontent nos souvenirs de Louis-Pierre, nous le voyons crayon à la main bien concentré sur ses dessins. Artiste-né, il s’est ensuite initié à la gravure et à la peinture à l’École des Beaux-Arts de Montréal et au Vancouver School of Art. Bougie a poursuivi sa formation notamment à la Guilde graphique, à l’Atelier Graff de Montréal et dans les grands ateliers de gravure parisiens Lacourière & Frélaut, Champfleury, René Tazé. Artiste engagé, Louis-Pierre Bougie - avec quelques artistes passionnés d’eau-forte - fonde en 1982 l’Atelier Circulaire où, jusqu’à récemment, il imprimait ses plaques. Tout au long de sa prolifique carrière, Bougie a exposé dans de nombreuses galeries québécoises, américaines et européennes. Plusieurs de ses oeuvres font partie de grandes collections publiques et privées, notamment au Québec et à New York.

«La seule liberté de l’art, c’est de ne pas arrêter d’en faire», disait-il.

Au-delà des burins et des pinceaux, le sport occupait une place très importante dans la vie de Louis-Pierre Bougie. Athlète accompli, il a traversé le Canada en vélo, il a grimpé le Mont Ventoux sur son Cinelli, il a complété un marathon (Ottawa) en 2h42. Courir 30 km par jour n’était pas une exception. Si l’on cumule tous les kilomètres courus uniquement sur le Mont-Royal, ça doit faire le tour de la planète, sans compter les kilomètres parcourus en ski de fond. Seule la maladie de Steinert aura eu raison de sa force et de sa persévérance. Ces dernières années, plusieurs l’auront croisé sur le Plateau lors de ses promenades canines quotidiennes.

Ceux qui l’ont côtoyé se souviendront entre autres de sa loyale et constante amitié; de son sens de l’humour aussi aiguisé que ses burins; de sa personnalité à la fois charmante et exigeante et de ses mémorables soirées de boxe entre amis avec au menu ses pâtes au pesto.

Fils de feus Jean-Édouard Bougie et Marcelle Dicaire, il laisse dans le deuil son frère Jean, ses soeurs Diane et Odette, sa nièce Geneviève (Donal), sa belle-soeur Céline, ses nièces Charlotte (Julien, Vincent, Alys, Adèle, Lorraine), Mathilde (Élie, Thomas) et Moutarde, son fidèle chien saucisse. Le regretteront ses nombreux amis, notamment le peintre Denis St-Pierre, compagnon d’atelier de longue date (avec feu François-Xavier Marange).

Louis-Pierre, tendre boxeur des songes, dans tes ciels bleus, ton sourire, libre depuis toujours, grave. (Jérôme Élie)

En raison de la pandémie, les funérailles se dérouleront à une date ultérieure. La mise en terre des cendres au cimetière Côte-des-Neiges suivra.

Si vous souhaitez soutenir un organisme cher à Louis-Pierre Bougie, nous vous invitons à faire un don à l'Atelier Circulaire, un centre d'artistes dédié aux arts imprimés dont il a été le cofondateur et qu'il a toujours porté dans son cœur. 

Partager :