Avis de décès

COVID-19 : des services complets et adaptés en ces temps de pandémie

En savoir plus
Monique Harvey

Mme Monique Grégoire (née Harvey)
1936 - 2021

La famille accueillera parents et amis au :

Le samedi 16 octobre 2021 de 11h à 13h

Les funérailles auront lieu :

Le samedi 16 octobre 2021 à 13h

Le 30 septembre 2021, Monique Grégoire, épouse de Claude Grégoire, est décédée paisiblement à l’âge de 85 ans à son domicile de Longueuil, entourée de ses proches. Elle était la fille de feu Edmond Harvey et de feu Marie-Élise Lapointe.

Outre son époux, elle laisse dans le deuil sa fille Élaine (Paul-André), son fils Michel (Susan), ses petites-filles Émilie, Léa et Isabelle, sa sœur Pauline (Gaby), son frère Jean (Liliane), ainsi que de nombreux beaux-frères et belles-sœurs, cousins et cousines, neveux et nièces, et de nombreux amis. 

Elle rejoint son frère Roger et sa sœur Suzanne.

Pleine d’énergie, d’une générosité sans limite, un bagage d’expériences bien remplie, Monique était heureuse de la vie qu’elle a vécue. Originaire d’Alma, elle a travaillé comme infirmière puis éventuellement comme enseignante en technique de soins infirmiers. Monique a poursuivi sa carrière à Chutes-des-Passes, Alma, Halifax, Trois-Rivières, Rouyn-Noranda, Hauterive et même en Arabie Saoudite.

Elle était férue de culture et d’artisanat. Elle a fait de la peinture sur soie, du tricot, de la broderie et de la couture, tous ces travaux amenés à un niveau d’excellence.

Elle avait deux grandes passions qu’elle a partagé avec son mari durant 62 belles années. La première, les voyages, ce qui l’a amené à explorer de nombreux pays sur les sept continents, voyages qu’elle a régulièrement effectués avec famille et amis.

Mais par-dessus tout, elle aimait les gens. Outre son dévouement et adoration inconditionnelle pour son époux, ses enfants et ses petites-filles, dont les murs de sa demeure étaient couverts de photos, elle aimait, au fil de ses déplacements, entretenir de nouvelles relations qu’elle a conservées tout au long de sa vie. Fine cuisinière, elle se passionnait à les recevoir. Ses amis et sa parenté ont retenus une multitude de bons souvenirs de ces soirées.

Une cérémonie intime avec famille immédiate a eu lieu durant laquelle Monique entrepris son dernier voyage sur le fleuve.

Partager :